Côte-d’Ivoire : La famille de l’élève égorgé aux 3/4 à Bingerville reçoit une aide du député

blank

L’honorable Issouf Doumbia, député de la circonscription électorale de Bingerville, a apporté une aide financière à la famille d’Ahossi Jean Fiacre l’élève égorgé aux 3/4 lors des manifestations du jeudi 14 décembre 2017.

Cette remise de don s’est effectuée, ce mercredi 20 décembre 2017, à son cabinet à Bingerville. « Ce chèque de 200 mille francs Cfa représente notre contribution aux frais hospitaliers du blessé. Cela, pour soutenir sa famille », a déclaré le parlementaire. Ahossi Brou Fernadin père meurtri de l’infortuné élève, a remercié le donateur pour la compassion qu’il leur témoigne et pour cette aide pécuniaire qu’il leur apporte.

Rappelons que cet enfant de 13 ans qui avait été donné pour mort le vendredi 15 décembre, est élève en 4ème 2 au lycée de garçons de Bingerville. « C’est en fuyant les mouvements de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire ( Fesci) qu’il s’est retrouvé devant ce collège privé Arhogninci où sa gorge a été tranchée au trois quarts par le vigile qui reste introuvable selon les autorités policières. Pour l’heure je vous informe que mon fils a été sauvé après cinq heures d’intervention churirgicale dans une clinique privée de la place», a révélé le père.

Saisissant cette opportunité, le député s’est prononcé sur ces événements malheureux qui ont cristallisé l’actualité dans l’ancienne capitale coloniale depuis plusieurs jours. Il a d’abord condamné cette agression “disproportionnée” contre cet enfant. Cette tentative de meurtre aurait été commise par le sieur Ouédraogo Pacôme vigile au collège privé en question. Puis, il a demandé que toute la lumière soit faite sur ces faits de sorte à situer les responsabilités pour que justice soit rendue.

Cependant, pour calmer les esprits des élèves revanchards qui projettent de perturber les cours à la rentrée en janvier, il exhorte ces derniers à la retenue. Aussi voudrait-il se rendre au lycée de garçons au retour des congés de noël avec Ahossi Jean Fiacre à l’effet de rassurer ces camarades qu’il est tiré d’affaire. C’est le lieu d’inviter les parents d’élèves à jouer également leur partition afin que la tension baisse et que cette année scolaire s’achève dans de bonnes conditions, a indiqué le député. Signalons que l’honorable Jean-Claude Toka député suppléant a également pris part à cette rencontre.

MOUHAMED FADIGA

Fraternité Matin

Commentaires Facebook

7 réflexions au sujet de “Côte-d’Ivoire : La famille de l’élève égorgé aux 3/4 à Bingerville reçoit une aide du député”

  1. A QUOI BON CETTE MAUVAISE PUBLICITE ?

    Il faut saluer la qualité de l’intervention médicale de cinq heures qui a permis localement de sauver l’enfant. Et surtout tous les intervenants d’urgence et secouristes qui ont permis d’acheminer le blessé dans cette formation sanitaire privée. Il faut veiller à ce que les traitements post-opératoires d’accompagnement se fassent correctement avant de brandir l’enfant devant les lycées comme un trophée.

    A quoi bon cette publicité (nauséabonde ?) sur un acte de solidarité qui devrait rester discret pour plusieurs raisons.
    S’agit-il d’expliquer à la population que le Député a fait quelque chose ?

    S’agit-il de lui prouver que l’enfant va mieux et contre-carrer les effets des sms malintentionnés ?

    L’un dans l’autre, on pouvait dire et atteindre les mêmes objectifs sans cet article. Tel que rédigé à tout le moins.
    Question : y a-t-il toujours un comité de relecture à FratMat pour lequel on veut injecter des milliards dans une restructuration ?

    Vivement qu’on retrouve ce gardien et qu’il paie pour cet acte de barbarie ! Aucune agression ne peut être proportionnée, Honorable ! Une sauvagerie reste une sauvagerie ! C’est bien de la condamner comme vous l’avez fait. Pas besoin de publicité pour le soutien quel qu’en soit le montant. Merci quand même.

    Pour cette recherche de ce criminel, on attend aussi une assistance vive de Mme D. S C. Epouse B gérante de cet établissement employeur d’un criminel déguisé en vigile !

  2. Honteuse récupération d’un fait divers par un politicien pour se faire de la publicité.
    On attend surtout les articles de presse qui font le vulgarisation des projets de lois proposés par Issouf Doumbia depuis qu’il est député.
    Quels sont les actions concrètes menées par ce député pour dynamiser la vie économique et sociale des Bingervillois?…C’est la réponse à ce genre de questions qui intéressent les ivoiriens et non les mises en scène honteuses comme celle là (pour la modique somme de 200000 f en plus).

  3. un député avec plus d’un million de francs
    d’indemnités mensuelles.
    faire déplacer la presse pour faire un don
    de 200 mille qui ne couvre même pas les
    frais d’opération du sinistré.
    de plus ce même député compte
    brandir le petit comme trophée en janvier.
    ho putain ! si c’est pas de la moquerie !
    sa pue l’imbécilité !
    monsieur le député
    quand les enfants se sont mis à casser,
    c’est bien en ce moment que la
    population avait besoin de ton
    intervention. tu n’aurais même pas eu
    à dépenser malgré toi les 200 mille.

  4. Et bien sur, tous ceux qui fustigent ici cette action n’ont pas donné un seul franc à la famille du blessé !!

    On préfère se plaindre de l’action médiatique autour du don, sans tenir compte de certaines conditions qui accompagnent en général tout don, hors contexte.

    En effet, pour éviter qu’un don ne soit détourné de son utilisation primaire, il est usuel de faire appel à deux entités données : les notaires et la presse.

    Si nous avions été ici en présence d’un musée ou d’une association caritative, je parie que personne n’aurait réagi à cet article, mais aussitôt que l’on voit que ce député pourrait engranger des galon sur la base de la compassion suscitée autour de cet élève, les voient s’élèvent.

    Et pourtant, on a bien le droit de joindre l’utile à l’agréable !!

    L’aide est elle la bien venue ? Oui, sinon le père de famille aurait pu la refuser.

    Le député fait-il dans le m’as tu vu ? Pourquoi pas !! Que font donc les autres députés face à ce cas social ? Que font les ivoiriens face à ce cas social qui n’est que de la substance pour les rubriques faits divers dont @belo se nourrit si goulument ?

    Non mes amis, on a le droit de ne pas valider, certes, mais à défaut de mieux, et basiquement, je préfère une aide médiatisée et opportuniste, a aucune aide du tout !!

    Je vous rappelle ici à toute fin utile que vous adoubez un pouvoir qui n’hésite pas à frapper du tam tam mandingue à la moindre occasion, même quand cela ne se justifie pas (et oui @wara, vous êtes suffisamment intelligent pour savoir qu’un président ne peut s’attribuer de lauriers sans citer ses prédécesseurs, sur un œuvre à laquelle ceux-ci ont participé. Se taire est plus indiqué, mais bon…) !!

    Laissez donc les autres en faire autant, même si ici, rien ne prouve que le député soit à l’origine de l’action médiatique autour de son don !!

    Dans un autre contexte, cette action aurait provoqué un ralliement massif de la part d’autres cadres et élus, sinon d’ivoiriens de toute couche et condition, afin d’aider ce cas social !!

    Qu’avons nous donné ?

    Pop !!

  5. Et quand HAMBAK injecte son “fric” pour booster la mairie de SOUBRE dirigée par sa meuf, oui, on en fait la publicité et tout le monde applaudit !!

    Pfff….

    Pop !!

  6. (Et bien sur, tous ceux qui fustigent ici cette action n’ont pas donné un seul franc à la famille du blessé !!)
    toi, tu as donné combien avant de venir soutenir ce député dont ne reconnaît pas politiquement le mandat ?
    en optant pour la grasse matinée, ceci est un débat qui ne devrait même pas
    t’intéresser. laisse nous juger nos députés que nous reconnaissons comme
    tel et que nous avons nous-mêmes démocratiquement voté.
    peut-être un député fpi là-bas, il n’y aurait jamais eu de troubles à l’école.

  7. QUI EST LE MAIRE DE SOUBRE ?

    Traore Lassina ou la meuf de HAMBAK, Maître Bakayoko Yolande Tanoh pour tout dire ?

    Ce lapsus en dit long…..

    On en veut à Madame Laure Baflan épouse Donwahi, Maire de la commune de Mayo et Présidente de l’Urfn (Union régionale des femmes de la Nawa), on vient citer Mme HAMBAK…

    On en vient à mélanger allégrement SOUBRE et MAYO…

    Bon Juma à mon frère El Hadj Traoré Lassina en passant… Et que l’âme de El Hadj Brédji Ibrahim, ton ami de ce grand voyage du Pèlerinage 2015,qui nous a quittés cette année, repose dans les Grâces du Tout Puissant, le Très Miséricordieux. On se verra au grin…

    Quand on vous dit que @Pop est dans les cordes…

Les commentaires sont fermés.