Selon Soro le discours de Bédié “tranche avec l’appauvrissement du débat politique” en Côte-d’Ivoire

blank

Edwige FIENDE

Le discours du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, mouvance présidentielle), Henri Konan Bédié dimanche à Daoukro (Centre), “tranche avec l’appauvrissement du débat politique”, selon le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, qui dit noter “la force et la puissance des mots choisis”.

“J’ai écouté avec grand intérêt le discours” de M.Bedié. “Un discours riche qui tranche avec l’appauvrissement du débat politique en Côte d’Ivoire. Je note la force et la puissance des mots choisis avec soin”, a écrit M. Soro sur sa page Facebook.

Dimanche, le président du PDCI a invité les cadres du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) à mettre un terme au débat lié à l’alternance entre sa formation et le parti présidentiel, ajoutant qu’il “reste en effet fidèle à (ses) convictions”, lors d’une cérémonie célébrant le 3e anniversaire de l’appel de Daoukro.

En 2014, M. Bédié avait appelé à soutenir la candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2015.

En contrepartie, M. Bédié avait souhaité une alternance en 2020 entre sa formation et le parti présidentiel pour la gestion du pouvoir.

Mais depuis la réélection de M. Ouattara, les cadres des deux partis ont régulièrement étalé leurs divergences par presse interposée.

“Pourquoi débourser autant d’énergie pour nous éviter, marginaliser, diviser là où le simple honneur suffirait. Nous devons taire nos orgueils quand il s’agit de l’intérêt supérieur de la nation”, a recommandé Soro Guillaume, appelant à “ne contourner personne”.

Le président de l’Assemblée nationale était représenté à cette cérémonie par l’ex-ministre ivoirienne de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine, ancienne porte-parole de l’ex-rébellion des forces nouvelles.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Selon Soro le discours de Bédié “tranche avec l’appauvrissement du débat politique” en Côte-d’Ivoire »

  1. Il n’y a vraiment pas de mal à rendre visite à M. Bédié chers membres des ex-forces nouvelles. Tout ce qui ramène la confiance et la paix entre les enfants de ce pays reste une bonne initiative.

    Vous avez dit la “puissance et la force des mots” choisis ? Eh bien… Le PDCI ne dérobera pas à sa tradition de parti de paix qui pendant 40 ans a maintenu cette paix dans notre beau pays.

    Aujourd’hui avec son allié du RHDP, il se veut un pilier essentiel du maintien de cette paix.

    Au fait, Soro l’AN c’est situé au plateau. Revenez donc bientôt. Le pays attend beaucoup de son parlement. Ne copiez pas un certain MK, ex-membre frontiste.

Les commentaires sont fermés.