Les Forces Nouvelles «n’existent» plus en Côte-d’Ivoire, affirme l’ex rebelle, le député Abel Djohoré

blank

Abel Djohoré, un ancien «cadre» de l’ancienne rébellion en Côte-d’Ivoire, estime que les Forces Nouvelles [MPCI] n’existent plus.

L’ancien rebelle répondait, lors d’un point de presse organisé ce mardi à Abidjan, à certains de ses camarades rebelles, qui ont récemment créé une Amicale en Côte-d’Ivoire, dans le but de mieux soutenir les ambitions présidentielles de leur ancien leader Soro Guillaume.

Les “personnes qui s’agitent sont les nostalgiques de l’ordre ancien”, a-t-il lancé à leur endroit.

Abel Djohoré est député, élu dans la circonscription de Ouragahio. Ses détracteurs affirment qu’il est au service du RDR, son parti.

Commentaires Facebook

3 réflexions au sujet de “Les Forces Nouvelles «n’existent» plus en Côte-d’Ivoire, affirme l’ex rebelle, le député Abel Djohoré”

  1. Même des anciens rebelles accusés d’être des illettrés ont l’intelligence de comprendre que dans la vie il faut savoir faire sa mue, oui MUE, quand on veut aller loin… Décidément, l’intelligence n’est pas l’apanage de tous.

Les commentaires sont fermés.