Côte-d’Ivoire: Rejeté par les militaires, un Audit lancé contre Donwahi après son limogeage du ministère de la Défense

blank

Par Connectionivoirienne | Hervé Coulibaly

On le savait fortement contesté par la troupe. Pour preuve, les nombreuses mutineries qui ont secoué le pays depuis le mois de janvier de cette année.

La Lettre du continent dans sa dernière parution du 26 juillet, révèle qu’en plus de la troupe, le Commandement militaire de la Côte-d’Ivoire et la quasi-totalité des officiers supérieurs exigeaient le départ de l’ancien patron du Conseil National de Sécurité (CNS) du ministère de la Défense.

Alain-Richard Donwahi “jugé arrogant” par les militaires donc a fini par être «rétrogradé» au ministère des Eaux et Forêts suite au récent remaniement du 19 juillet, remplacé par son «Frère de lumière» Hamed Bakayoko.

Par ailleurs le même canard parisien informe qu’un Audit a été commandé sur la gestion faite par Donwahi du ministère de la Défense.

Commentaires Facebook

2 réflexions au sujet de “Côte-d’Ivoire: Rejeté par les militaires, un Audit lancé contre Donwahi après son limogeage du ministère de la Défense”

  1. Non mes amis, ce n’était pas parce qu’il était contesté qu’il y a eu des mutineries.

    DONWAHI a véhiculé fidèlement les positions de son patron OUATTARA à des gens désillusionnés qui refusaient de croire que celui pour qui ils se sont battus, pouvaient leur manquer autant de respect.

    Leur vœu a été de pouvoir discuter directement avec leur “papa”, OUATTARA, afin qu’il leur dise en face ce que DONWAHI leur a répété !!

    C’est ce qui a expliqué le fait que DONWAHI ait perdu toute autorité devant ces mutins, devenus totalement indisciplinés.

    Maintenant que HAMBAK est charge, on ne sait pas s’il aura plus d’autorité que DONWAHI et si par sa bouche, les perceptions de OUATTARA seront acceptées ici et là !!

    Moralité : si DONWAHI avait fait ce pour quoi il avait été employé au départ pendant la crise, le désarmement, il ne se serait jamais retrouvé en train de compter les pieds de TEK dans les réserves classées de l’ouest ivoirien !!

    Dommage !!

    Comment fera t-il pour rebondir et se repositionner politiquement, surtout avec la chute prochaine et annoncée du RDR ??

    TDR.

Les commentaires sont fermés.