Côte d’Ivoire – Affaire “Guikahué aurait manipulé le discours des chefs de Gagnoa” de l’intox ?

secretexecutif-0002

Opinion

Visite d’Etat du Président Alassane OUATTARA à Gagnoa-Affaire “Guikahué aurait manipulé le discours du Chef Gadji”: De l’intox pour abattre un leader confirmé

La visite d’Etat du Président Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, dans la région du Gôh, a connu un franc succès, une mobilisation extraordinaire jamais égalée dans le département de Gagnoa, depuis Houphouët-Boigny. Et, au lieu de remercier le Professeur Maurice Kakou Guikahué, l’un des plus illustres fils de la région, qui a joué un rôle transversal dans cette réussite de l’organisation de la visite, des personnes tapies dans l’ombre tentent de lui coller une certaine affaire de manipulation du chef des chefs, Dr Joseph Dago Gadji, président de l’Association des chefs de village du département de Gagnoa.
Sonnées par la mobilisation extraordinaire des populations (toutes les ethnies, toutes les religions et toutes les chapelles politiques confondues) de la région du Gôh, des personnes qui ont échoué dans leur tentative de saborder la visite du chef de l’Etat et faire croire au monde entier que le Président Alassane Ouattara n’est pas populaire dans le département et ne serait pas reçu par les Bété de Gagnoa, parce que leur fils et frère Laurent Gbagbo est en prison à La Haye, ont très tôt déchanté et vite fait de se trouver une excuse, une parade pour justifier leur cinglant échec: Pr Maurice Kakou Guikahué. Qui aurait manipulé le discours du Chef Gadji en y ajoutant cette autre affaire de “canari cassé” ou le Chef Gadji lui-même.

Ces praticiens de la tragi-comique politique de l’autruche reprochent donc à Guikahué d’avoir déjoué tous leurs pièges et fait réussir la mobilisation des peuples de Gagnoa pour cette visite d’Etat d’Alassane Ouattara.

En effet, Président de la Commission Communication du Comité d’Organisation et Porte-parole du Comité de Pilotage dirigé par le Préfet de Région, Préfet du département de Gagnoa, N’zi Kangah Rémi, Pr Maurice Kakou Guikahué a joué un rôle très important, transversal, dans la mobilisation des populations et surtout celle des Bété.
La Commission communication qu’il a dirigée a élaboré la stratégie de communication mise à la disposition du Comité de pilotage et de toutes les commissions pour convaincre les populations, et surtout les Bété, pour réaliser une mobilisation citoyenne et un accueil civiquement chaleureux pour réaliser la légendaire hospitalité du peuple Bété. C’est à lui qu’est revenu le choix du slogan : Gagnoa-Alassane Ouattara, dialogue pour un départ nouveau!
Mais il ne s’est pas arrêté là. Maurice Kakou Guikahué a pris son bâton de pèlerin pour accompagner dans son rôle la Commission chargée de la mobilisation en rencontrant les chefs, les jeunes, les femmes et toutes les populations Bété des différents cantons et des chefs de communauté du département pour leur expliquer le bien fondé d’une grande mobilisation pour accueillir le Chef de l’Etat qui venait en visite sur leurs terres.

Après avoir convaincu les populations, il s’est lancé dans une campagne nationale avec deux conférences de presse pour démontrer aux yeux des Ivoiriens et de la communauté internationale la disponibilité et la ferveur des populations de Gagnoa à recevoir leur Président de la République, Alassane Ouattara. Guikahué prend donc de l’ascendance, devient l’empêcher de tourner en rond.

Mieux, malgré leurs intrigues, Pr Maurice Kakou Guikahué, dont les actions en faveur du développement dans le département de Gagnoa ont séduit les populations, a été reconnu et intronisé “Cadre-Leader” du canton Paccolo, récemment à Mahibouo. En plus, Guikahué s’est réconcilié avec le canton Guébié qui a décidé de le suivre partout où besoin sera. Et d’autres cantons du département cherchent à le rencontrer pour faire de lui le “Cadre-leader” du département. Cette ascension ne peut que déplaire à ses détracteurs.
Il faut donc l’abattre politique, faire en sorte qu’il ne soit plus écouté dans le département. Car la campagne pour la Présidentielle du 25 octobre 2015 s’ouvre bientôt. Et l’objectif de ces “intoxicateurs”, d’un autre âge, est d’empêcher les populations de sortir massivement pour aller voter Ouattara dont il est le Directeur national adjoint de campagne. Surtout que Guikahué a déjà détecté leur stratégie qui consiste à dire aux populations de s’abstenir de voter et réaliser un faible taux de participation. Alors, il faut diaboliser au maximum Maurice Kakou Guikahué.

Le chef Gadji a été clair et a démenti toutes les allégations mensongères dans l’.interview qu’il a accordée au quotidien L’Inter de ce jeudi 1er octobre 2015.
Dire que Guikahué a manipulé le discours du chef des chefs, Dr Joseph Gadji, c’est avoué que Guikahué a réussi à déjouer tous les plans ourdis pour saboter la visite du chef de l’Etat et sabordé l’image de Gagnoa qu’on veut maintenir à l’écart des chantiers de développement entrepris par le Président Alassane Ouattara.

Gnahoré Guy TRESSIA
Journaliste Professionnel
Fils du canton Niabré (Gagnoa)
______________________________

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.