Côte d’Ivoire: Youssouf Bakayoko ne “devrait plus” diriger la Commission électorale (Opposant)

ybak1

Par Manuella Yapi

Le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, “ne devrait plus” diriger cette institution après avoir organisé la présidentielle de 2010, soldée par une crise qui a fait 3.000 morts, selon un cadre du parti de l’ex-président Laurent Gbagbo (FPI) et membre de la Coalition nationale pour le changement (CNC).

M. Bakayoko “ne devrait plus être là (…). Nous avons beaucoup d’hommes, de femmes capables d’être à la tête de cette Commission électorale indépendante, mais Youssouf Bakayoko, non”, a insisté M. Akoun face aux populations de San-Pedro, dans le sud-ouest ivoirien.

“D’où tire-t-on le mot indépendant quand on est sous les ordres ?”, s’est-il interrogé, soulignant que “sur 17 membres, neuf (…) sont déjà avec l’exécutif”.

Au second tour de la présidentielle de 2010, le président de la Cei a déclaré vainqueur Alassane Ouattara quand le Conseil constitutionnel désignait plutôt Laurent Gbagbo, entrainant une crise qui a fait officiellement 3.000 morts.

MYA

Alerte info

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.