Côte d’Ivoire Kong – Un mort dans l’attaque des militaires du GSPR par des coupeurs de route

vagondo2
Commandant GSPR, Vagondo Diomandé

 

Kong – Des coupeurs de route ont attaqué, lundi, des militaires du Groupe de Sécurité de la présidence de la République (GSPR), sur l’axe Kong- Nafana, et en ont abattu un, a appris l’AIP de source policière.

Selon la police, les militaires étaient en patrouille lorsque des bandits embusqués ont visé le conducteur de leur cargo à l’aide d’une arme de guerre de type kalachnikov pour l’atteindre mortellement.

“Les malfaiteurs ont eu le temps de se retirer des lieux pendant que les occupants luttaient pour immobiliser le véhicule qui n’avait plus de chauffeur à son bord”, a dit la police.

Selon un témoin de la scène, les tueurs semblent être des professionnels, très adroits et bien organisés qui opèrent sur les différents axes avec les mêmes types de munitions.

“Ce sont les mêmes types d’étuis de munitions déjà utilisées que nous retrouvons sur les différents sites de braquages et d’attaques. En plus, les tireurs ne ratent jamais leurs cibles”, a confié un militaire.
(AIP)

attaque-armee-FRCI

A Kong un militaire tué par des coupeurs de route

Kong – Le sergent Traoré Oumar, militaire en service à Grabo, a été tué par des coupeurs de route, sur l’axe Nansian- Sikolo pendant que les joueurs et le staff technique de l’équipe de football de Sandala qui se rendaient à Sikolo (département de Kong) où un match du tournoi de la fraternité devait les opposer à ceux de Nansian étaient fouillés par des coupeurs de route qui avaient immobilisé leur car.

Selon Cissé Babou, une des victimes, plusieurs dizaines de personnes ont été progressivement prises dans l’embuscade qui a eu lieu, samedi, et fouillées minutieusement par huit hommes armées de kalachnikov qui les forçaient à se coucher dans les broussailles pour faciliter la suite de leur forfait.
C’est en ce moment que le Sergent Traoré qui était à bord d’une Mercédès a dépassé les deux premiers coupeurs de route à vive allure pensant qu’ils représentaient le seul cordon.

Malheureusement, il est tombé dans l’embuscade tendue par les autres qui étaient postés à quelques mètres du lieu où s’opérait la fouille du car des joueurs de l’équipe de Sandala. Le sous-officier de l’armée a été mortellement atteint par les balles des malfrats.

Sur les membres du convoi, plus de 872 000 F CFA et plusieurs téléphones portables ont été emportés selon le premier bilan dressé par les victimes.

(AIP)

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.