Le Général Kouakou Nicolas aux gendarmes de la 3è légion à Yamoussoukro: “Nous n’avons pas le droit de laisser tomber la Côte d’Ivoire”

Le général de Brigade Kouakou Nicolas s`est entretenu, hier lundi 9 mai 2011, à la salle de mariage de la mairie de Yamoussoukro, avec ses frères d`armes de la 3è légion de gendarmerie logée dans la capitale politique. Abordant le sujet sur l`Investiture du président Ouattara, le Général a laissé les consignes suivantes : “Pour l`investiture du Président, il y aura de beau monde venant de l`extérieur. On annonce déjà le président français, on annonce éventuellement le secrétaire d`Etat américain Hillary Clinton, on annonce beaucoup de chefs d`Etat africains, on n`a pas encore la liste exhaustive des participants. C`est un challenge pour la Côte d`Ivoire mais un challenge particulier pour vous les locataires de Yamoussoukro…”. Se prononçant sur la reprise du travail, l`ancien patron du CCI a dit : “Aujourd`hui, les problèmes personnels, je les balaie de la main. L`intérêt principal, c`est la Côte d`Ivoire. Et nous n`avons pas le droit de laisser tomber la Côte d`Ivoire. Plus tard, il faut que nous écrivions nos mémoires pour que ceux qui suivent sachent ce qui s`est passé. On ne vous demandait pas de prendre une décision, on vous demandait de suivre vos chefs. Vos chefs se rallient, vous vous ralliez. J`ai le devoir de ramener ceux qui doutent encore autour d`une table pour qu`ils comprennent que nous avons une mission, c`est de servir l`Etat et ses institutions. La normalité revient, rejoignez vos unités… je me sens à l`aise partout en Côte d`Ivoire, je me sens partout chez moi en Côte d`Ivoire. Quand il s`agit de la vie de la nation, il faut savoir raison garder. Et pour prendre une décision, tu regardes Dieu et ta conscience. Acceptez la nouvelle réalité. Ceux qui ne le feront pas, on les considérera comme hors-jeu. “.
JEAN PAUL LOUKOU

Le Nouveau Réveil

Commentaires Facebook