Côte d’Ivoire: 75.000 réfugiés ont fui au Liberia

(Belga) Quelque 75.000 Ivoiriens ont fui au Liberia, la moitié d’entre eux a quitté le pays en crise depuis le 24 février, a annoncé mardi le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés.

Alors que la récente flambée de violences fait craindre une guerre civile en Côte d’Ivoire, les agences humanitaires s’inquiètent de la rapide augmentation des réfugiés et déplacés. “Le nombre d’Ivoiriens qui ont fui dans l’est du Liberia a augmenté de façon dramatique. Le HCR a engistré 75.000 réfugiés, dont la moitié sont arrivés depuis le 24 février”, a indiqué un porte-parole du HCR, Adrian Edwards. “Selon le gouvernement et d’autres partenaires, nous disposons d’informations sur 7.000 autres arrivées”, a-t-il poursuivi. M. Edwards a souligné que “des familles entières” traversaient la frontière du Liberia actuellement, alors qu’en décembre, au début de la crise, la majorité des réfugiés étaient des “femmes et des enfants”. Les récentes violences meurtrières à Abidjan (sud-est) ont également accru le nombre de déplacés. “Lundi, il était estimé qu’entre 200.000 et 300.000 personnes étaient déplacées à Abidjan et 70.000 autres dans l’ouest du pays, dans les deux cas comme conséquence des récents combats”, a souligné M. Edwards. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a insisté sur la nécessité de ne pas oublier la crise en Côte d’Ivoire. Le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo est engagé dans un bras de fer avec Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale après la présidentielle de novembre. (VIM)

Commentaires Facebook