Côte d’Ivoire: Les ” ÉLÉPHANTS ” sans défense

Si la puissance de feu de la Côte d’Ivoire est impressionnante, François Zahoui, le sélectionneur des ‘Eléphants’, va devoir se pencher sur le chantier de la défense. Face à la Pologne, l’arrière-garde ivoirienne n’a pas été à la hauteur. Et le gardien remplaçant a, lui, littéralement sombré. Inquiétant.

Sur le papier, la sélection nationale ivoirienne est impressionnante. Drogba, Kalou, Gervinho, Doumbia… Cependant, plus on recule dans les lignes, moins l’assurance est là. Pour arriver jusqu’au gardien, principal point faible des ‘Eléphants’. Face à la Pologne, mercredi, la Côte d’Ivoire a sombré (3-1), mettant en évidence les problèmes de la sélection de François Zahoui. Fébriles, les Ivoiriens ont paru très maladroits et dépassés par la vitesse de leurs adversaires. Malgré la titularisation de Didier Zokora au poste de stoppeur, la défense n’a pas semblé à son aise. Le backfour Demel-Zokora-Boka-Bamba n’a pas rassuré devant un Daniel Yeboah à la rue.
En l’absence de Copa Barry, l’habituel titulaire blessé, le portier de l’Asec Abidjan a multiplié les erreurs. Du coup, le voilà sous le feu des projecteurs. La presse ivoirienne fustige la performance du gardien de 26 ans. ‘Il est pour beaucoup dans la débâcle de la troupe dirigée par François Zahoui. L’entêtement de la Fédération ivoirienne à imposer coûte que coûte l’ancien Bastiais a été chèrement payé par les Eléphants’, rapporte Sport Ivoire.

L’ancien gardien de Bastia ne satisfait pas. Au Niger, lors du Tournoi Uemoa, Daniel Yeboah avait été l’un des maillons faibles de la sélection nationale. Ses prestations en demi-teinte avaient précipité l’élimination des Ivoiriens. Il ne faut pas se voiler la face : Daniel Yeboah n’a pas le niveau international. Il n’a pas aussi l’envergure et l’expérience internationale d’un Copa Barry, qui n’a pourtant rien d’un foudre de guerre. Si la faible opposition rencontrée par les ‘Eléphants’ contre le Burundi et le Rwanda en éliminatoires de la Can 2012 avait sauvé les apparences, l’ex-portier du Sc Bastia a démontré face à la Pologne qu’il n’est pas le super gardien que les responsables de la Fif ont tenté de vendre. Et qu’on veut coûte que coûte présenter comme le gardien de la situation.

(Afrik.com)

Commentaires Facebook