Koun-Fao: Azoumana Ouattara met en garde les cadres du RHDP «Tuons en nous notre morgue et notre égo car…”

“On ne peut pas gagner en étant désunis “.

A l’approche des échéances électorales de 2025 et au regard des réalités dans le département de Koun-Fao, Azoumana Ouattara, ex-maire de la commune de Tanda et membre du Conseil national du Rassemblement des Houphouëtistes pour le développement et la paix (RHDP), interpelle vigoureusement les cadres de sa formation politique qui rament à contre-courant contre l’implantation du parti au pouvoir , déjà faiblement enraciné dans la cité du gingembre.

A 15 mois de la tenue des prochaines élections présidentielles dans le pays, le parti au pouvoir, le RHDP à travers ses structures de base, est au laboratoire depuis quelques jours à l’effet de peaufiner sa stratégie d’occupation du terrain en vue d’une victoire éclatante et écrasante dès le premier tour de son candidat « naturel », le président Alassane Ouattara.
Dans le département de Koun-Fao, la réalité est toute autre. En effet, des crises de positionnement et de leadership déchirent les cadres, au grand dam de plusieurs militants, à l’instar d’Azoumana Ouattara qui invite les forces rétrogradent à la retenue.
« En 2025, nous allons remporter les élections présidentielles avec le Président Alassane Ouattara, mais il appartient aux cadres du parti dans le département de Koun-Fao, de taire leur égo et de laisser les uns et les autres travailler méthodiquement au recrutement des militants et à l’implantation effective du parti à Koun-Fao . Il n’ya qu’un seul RHDP à Koun-Fao et nous devons respecter l’engagement des uns et des autres », avait récemment indiqué Azoumanan Ouattara lors d’un entretien accordé à un confrère. Il avait au cours de cet entretien, dénoncé la faible implantation du RHDP dans le département de Koun-Fao, du fait de l’égo de certains cadres abonnés aux intrigues et à l’entretien de la désunion.
« Nous avons certes gagné les élections municipales à Koun-Fao, mais soyons objectifs et reconnaissons que le taux d’implantation du RHDP dans le département est encore très faible, nous devons nous mettre davantage au travail et travailler inlassablement pour asseoir un parti très fort dans le département » a-t-il affirmé avant d’inviter tous les acteurs politiques de sa formation dans le département de Koun-Fao, à « tuer la morgue et l’égo » qui les tenaille , afin de permettre aux uns et aux autres de travailler méthodiquement à l’implantation du RHDP dans le département, mais aussi, pour assurer une victoire écrasante du président Alassane Ouattara dès le premier tour aux prochaines échéances présidentielles de 2025.
« Tuons en nous notre morgue et notre égo car, on ne décrète pas le leadership, le leadership, se construit et se motive. Le leader est celui qui sait rassembler, le leader est celui qui ne dénigre pas, le leader est celui qui inspire confiance, le leader est celui qui a une parfaite relation fusionnelle avec les bases du parti et avec les populations. Laissons les cadres travailler chacun à son niveau, car au décompte final, c’est le bilan des actions des différents cadres, sous la houlette du ministre d’Etat, Kobénan Kouassi Adjoumani, qui contribuera à l’implantation effective du RHDP et à la victoire du président Alassane Ouattara dans le département », a tenu à préciser le natif d’Anokikro, qui promet de continuer à travailler sans relâche pour le rayonnement du RHDP, en dépit des obstacles rencontrés dans les villages du département.

De KOUASSI pour Connectionivoirienne

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire