Après sa sortie de prison Ousmane Sonko à ses partisants: «Vous m’avez manqué, mais on a une élection à gagner»

Vêtu d’un grand boubou blanc avec une chéchia marron-tabac coiffant sa tête, c’est un Ousmane Sonko tout souriant qui s’est présenté à la salle de conférence d’un hôtel de la place où il coanimait une conférence de presse avec son candidat Bassirou Diomaye Faye, au lendemain de leur libération.

Après de chaleureuses retrouvailles avec ses militants et alliés, le leader de l’ex-Pastef qui a retrouvé la plénitude de ses capacités physiques et intellectuelles, a exprimé toute « sa joie » de retrouver les siens.

Mais trêve de jubilation, le président Sonko a aussitôt battu le rappel des troupes. «Ma joie est immense de vous retrouver et de pouvoir à nouveau m’adresser au peuple sénégalais. Vous m’avez beaucoup manqué, mais on a une élection à gagner et chaque heure compte. Nous avons perdu trop de temps. Allons droit vers l’essentiel, c’est-à-dire notre candidat Bassirou Diomaye Faye et le projet qu’il porte», lance d’emblée le maire de Ziguinchor qui invite ses militants et sympathisants à enfiler le bleu de chauffe pour battre campagne à l’intérieur du pays dès ce samedi.

Ousmane Sonko se rendra dès demain à Ziguinchor avant de sillonner les autres régions du pays en un temps record de sept jours.

Ousmane Sonko annonce une victoire dès le premier tour si le processus électoral est transparent. «Si l’élection est transparente, nous allons gagner à plus 60 %. Mais ne pensons pas que cela va être aussi facile qu’on ne le pense. Allons voter et sécurisons le vote», confie-t-il.

A ce propos, il met en garde le président sortant : «Si Macky Sall veut rendre un dernier service au pays, qu’il s’attelle à organiser une élection transparente.

Seneweb

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire