Bruxelles/L’industrie du caoutchouc au menu d’un échange entre l’ambassadeur Aly Touré et une délégation de l’UE

Le représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des organisations internationales de produits de base à Londres, par ailleurs, président du Groupe d’étude international sur le caoutchouc ( IRSG), l’ambassadeur Aly Touré, a eu une séance de travail le 16 février 2024 à Bruxelles ( Belgique) avec une délégation de l’union européenne conduite par Dr Katharina Knapton-Vierlich I.m, chef d’unité à la direction générale du marché interne de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PMEs de la commission européenne.

Selon une note d’information transmise samedi à Abidjan.net, au cours de cette rencontre, les deux personnalités ont passé en revue les points du projet d’ordre du jours de la prochaine session extraordinaire du Groupe d’étude international sur le caoutchouc ( IRSG).

A cette occasion, l’ambassadeur Aly Touré a remercié les autorités européennes indiquant qu’il entend à travers cette rencontre recueillir les avis et conseils de la commission.

 » Ce fut une occasion pour le représentant de la Côte d’Ivoire d’indiquer que son pays qui est le premier producteur africain de caoutchouc naturel, organise à la faveur du salon international de l’agriculture à Paris ( France) , la journée de l’hévéa de Côte d’Ivoire le lundi 26 février 2024″, a également fait savoir la note.

Cette rencontre entre l’ambassadeur Aly Touré et cette délégation européenne intervient en prélude à la prochaine session des chefs de délégation de la faîtière mondiale du caoutchouc et permet à celui-ci de consulter les États membres de cette organisation, notamment l’Union européenne qui est le plus gros contributeur au budget de l’organisation.

L’ambassadeur Aly Touré était accompagné pour la circonstance de Abou Dosso, ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire près le royaume de Belgique, le Grand-Duché de Luxembourg et l’Union européenne.

L’IRSG est un organisme intergouvernemental créé en 1944 afin de servir de plate-forme de coopération et de discussions entre les pays qui importent et exportent aussi bien le caoutchouc naturel que synthétique.

Il comporte à ce jour, 36 pays membres et 120 organismes du secteur privé.

L.Barro

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire