CAN 2023: “Une organisation réussie”

Demain, dimanche 11 février 2024, se referme la 34 édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Pour la grande finale, les Éléphants de Côte d’Ivoire affronteront les Aigles du Nigeria. La rencontre se déroulera au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, le plus grand du pays.

Un mois durant, 24 nations ont défendu farouchement les couleurs de leur drapeau dans 5 villes ivoiriennes.

L’Afrique est venue célébrer le football et découvrir les richesses du pays.

« La plus belle CAN jamais organisée ». Tel était l’objectif du Président de la République. A quelques heures de la fin, le pari semble gagné.
Supporters ivoiriens et de nationalités diverses ; tous sont unanimes sur la qualité des infrastructures mises en place pour la réussite de la plus grande compétition sportive d’Afrique.
« Le stade est propre et magnifique. L’organisation est impeccable. Je suis contente de pouvoir assister à une si belle compétition », se réjouit Ludivine Suzi, de la République Démocratique du Congo.

En plus des infrastructures sportives, la sécurité a été renforcée et d’importants travaux dans les secteurs de la voirie, de la santé ont été réalisés pour que la fête se déroule parfaitement.

Pour Daniela Koffi qui est à sa deuxième expérience au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ébimpé, la sécurité est assurée et les allées et venues se font sans difficultés.

Le concours des volontaires et des bénévoles a été d’un grand appui au bon déroulement de la compétition. Environ 10 000 jeunes volontaires et 20 000 bénévoles ont été déployés dans les villes hôtes pour donner un coup de main au Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations.

« L’État a bien voulu nous associer à ce grand évènement. Nous nous réjouissons de participer activement à la réussite de la CAN qui se déroule chez nous », dit Donald Gueye, volontaire au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ébimpé.

Après la Côte d’Ivoire, c’est le Maroc qui organisera la Coupe d’Afrique des Nations en 2025.

CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire