Le ministère du Supérieur et de la Recherche scientifique annonce le déploiement de trois Programmes nationaux de Recherche (PNR)

Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Arsène Kobéa, a déclaré que la Côte d’Ivoire dispose de neuf Programmes nationaux de Recherche (PNR) dont elle va déployer trois, dans un premier temps, à savoir “Innovation, agriculture et développement durable”, “Changement climatique, activités anthropiques et impacts environnementaux”, et “Mines et énergies”. Ce, avec l’appui de l’Agence française de Développement (AFD).

Il l’a dit, le mercredi 31 janvier 2024, à l’ouverture d’un atelier de partage et d’analyse sur les Programmes nationaux de Recherche (PNR), au Pôle scientifique et d’Innovation de l’université Félix Houphouët-Boigny, à Bingerville.

A en croire Arsène Kobéa, ce séminaire organisé par la Direction générale de la Recherche et de l’Innovation pendant trois jours, vise à analyser la feuille de route et le canevas des cadres programmatiques existants et, au besoin, à les compléter, les actualiser et les consolider.

« La réussite de cet atelier portant sur la feuille de route et le cadre programmatique des PNR sera un gage de succès des étapes ultérieures qui, nous l’espérons, aboutiront aux appels à soumission des projets en cette année 2024 », a fait savoir le directeur de Cabinet.

La représentante de l’AFD, Céline Gratadour, a, de son côté, précisé que « le soutien à la recherche scientifique est un axe fort du partenariat avec le ministère » : « Cet atelier est très important. C’est une occasion de travailler ensemble à la consolidation de la mise en œuvre de la feuille de route des PNR en capitalisant les réussites, mais également en adressant les difficultés rencontrées par les équipes de recherche et en insistant sur la contribution de la recherche au développement de la Côte d’Ivoire ».

Quant au directeur général de la recherche et de l’innovation, Tidiani Koné, il a encouragé les chercheurs, les équipes de recherche, les centres et instituts de recherche, les universités et autres institutions impliquées dans la recherche à se préparer à saisir les opportunités de mise en œuvre des PNR à venir, afin de mettre leur savoir-faire en matière de recherche et d’innovation au service de la résolution des problèmes de développement socioéconomique de la Côte d’Ivoire.

Avec CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire