Fonds d’Appui aux Femmes: La Première Dame lance les enrôlements au Régime social des travailleurs indépendants (RSTI)

C’est un pas décisif vers la sécurité sociale des bénéficiaires du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). Le mercredi 27 décembre 2023, a été un jour historique pour des milliers de femmes bénéficiaires du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), au siège de la COOPEC de Yopougon Selmer. En effet, désormais ces femmes pourront bénéficier d’une retraite après une vie d’activité, de pension maladie, de congés de maternité grâce au Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) né d’un partenariat entre le FAFCI et la Caisse National de Prévoyance Sociale (CNPS). Ainsi, le siège de la COOPEC a enregistré la cérémonie de lancement de la phase d’enrôlement des femmes bénéficiaires du FAFCI au sein du Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS).
La manifestation, présidée par Madame Yao Patricia Sylvie, Directeur de Cabinet de la Première Dame et Secrétaire Exécutive du FAFCI, a rassemblé de nombreuses femmes enthousiastes venues de l’ensemble de la commune de Yopougon.

La cérémonie a enregistré la participation de M. Idriss Traoré, Directeur Général Adjoint chargé de l’Exploitation de la CNPS ; M. Adingra Yao, Directeur des Opérations de l’UNACOOPEC ; M. René Yedieti, PDG de Barnoin Informatique ; M. Sissoko Armand, Directeur Général de Mobisoft et de bien d’autres personnalités.

Cette cérémonie a été l’occasion de célébrer les progrès significatifs réalisés dans le cadre du FAFCI, un programme qui vise à soutenir financièrement et à renforcer les compétences des femmes entrepreneures en Côte d’Ivoire. Le passage au RSTI de la CNPS marque une étape cruciale pour garantir la sécurité sociale et le bien-être des femmes actives dans le secteur informel.

Madame Yao Patricia Sylvie, dans son discours inaugural, a souligné l’importance de cette initiative dans la promotion de l’autonomisation économique des femmes. Elle a salué les efforts conjugués du gouvernement, de la CNPS et de la Première Dame à travers le FAFCI pour concrétiser ce projet qui bénéficie directement aux bénéficiaires de ce fonds. Mais bien avant, la collaboratrice de la Première Dame a rappelé les raisons qui ont poussées l’épouse du Chef de l’Etat à initier le FAFCI. Elle a également souligné le bilan positif de ce programme après 10 ans de mise en œuvre. En effet, pour cette dernière, le FAFCI est un puissant instrument dans le cadre de la lutte contre la pauvreté en ce sens que ce sont aujourd’hui, 370.000 femmes qui ont bénéficié du FAFCI avec plus de 2 millions de personnes qui sont sorties de la précarité. « Aujourd’hui, cela fait plus de 10 ans que le FAFCI a été créé. Aujourd’hui, plus de 2 millions de familles sont sorties de la pauvreté grâce au FAFCI. Aujourd’hui, les bénéficiaires du FAFCI sont des femmes autonomes. Elles sont épanouies aujourd’hui en Côte d’Ivoire, et cela fait plaisir de savoir que les femmes sortent de la précarité grâce au FAFCI », a révélé Madame Yao Patricia Sylvie, Secrétaire Exécutive du FAFCI. Poursuivant son discours, Madame Yao Patricia Sylvie a révélé que la transition vers le RSTI permettra aux femmes bénéficiaires du FAFCI d’accéder à une protection sociale étendue, couvrant la santé, la maternité, les accidents du travail, et assurant une retraite décente. Cela contribuera non seulement à améliorer la qualité de vie des femmes entrepreneures, mais également à renforcer la stabilité économique du pays dans son ensemble. « (…) Cependant, dans sa ferme volonté de poursuivre ses actions en vue du bonheur de ses sœurs, elle a souhaité pérenniser et sécuriser davantage les activités des femmes en favorisant leur accès à la couverture sociale. C’est la raison pour laquelle elle a envisagé une collaboration avec la Caisse Nationale de Prestation Sociale (CNPS) à travers l’adhésion des femmes bénéficiaires du FAFCI au Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI), pour mettre ses sœurs à l’abri de la précarité », a révélé Madame Yao. Désormais, les femmes commerçantes, artisanes, agricultrices, éleveurs ou qui travaillent dans le secteur informel, pourront bénéficier de congés de maternité en cas de grossesse, d’une prise en charge en cas de maladie ou d’accident et en cas de vieillesse, de recevoir une pension de retraite, moyennant une contribution. Toutes choses qui leur étaient impossible auparavant, car réservé aux seuls agents du secteur privé et du secteur public. Pour terminer, Madame Yao Patricia Sylvie a invité les femmes bénéficiaires du FAFCI à s’inscrire massivement au Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) pour bénéficier d’une couverture sociale offerte par la CNPS.

M. Idriss Traoré, Directeur Général Adjoint chargé de l’Exploitation de la CNPS, a quant à lui présenté le RSTI et le partenariat entre le FAFCI et la CNPS. En effet, pour M. Idriss Traoré, le partenariat entre le FAFCI et la CNPS s’inscrit dans la droite ligne de la vulgarisation de la RSTI. Pour ce dernier, le Chef de l’Etat a matérialisé sa vision de la Côte d’Ivoire en ce sens que désormais le RSTI est accessible à tous les travailleurs afin de permettre à toutes la population de bénéficier de couverture sociale. Selon M. Idriss Traoré, la pertinence de ce partenariat avec le FAFCI se justifie par l’autonomisation de plus de 300.000 femmes.

M. Adingra Yao, Directeur des Opérations et de la Production de l’UNACOOPECI, a quant à lui, salué ce partenariat qui permet d’offrir une couverture sociale aux femmes bénéficiaires du FAFCI. Il a révélé que la COOPEC a accepté d’accueillir les sites d’enrôlement au RSTI.
Madame Yao Marie Chantal, porte-parole des bénéficiaires du FAFCI, a remercié la Première Dame pour l’opportunité qu’elle leur a offert à travers le FAFCI. Pour cette dernière, leur enrôlement au RSTI, leur permettra désormais d’atteindre la pleine réalisation de leur rêve d’autonomisation.

Madame Diaby Nassanatou, 2ème adjoint au Maire de Yopougon, a également remercié la Première Dame pour ses constantes sollicitudes pour les femmes de Yopougon.

La cérémonie a également été marquée par l’enrôlement symbolique de deux (2) femmes bénéficiaires du FAFCI.

LANCEMENT DE LA PHASE D’ENRÔLEMENT DES BENEFICIAIRES DU FAFCI AU RSTI

Madame Yao Sylvie Patricia, Directrice de cabinet de la Première Dame et Secrétaire Exécutive du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), a présidé la cérémonie de lancement de la phase d’enrôlement des femmes bénéficiaires du FAFCI au Régime Social des Travailleurs Indépendant (RSTI) de la CNPS, le mercredi 27 décembre 2023 à Yopougon.

La cérémonie s’est déroulée au siège de la COOPEC à Yopougon Selmer et a enregistré la présence de plusieurs personnalités et de nombreuses femmes bénéficiaires du FAFCI, venant de l’ensemble de la commune.

Notons que cette cérémonie a été l’occasion pour les différents intervenants de célébrer les progrès significatifs réalisés dans le cadre du FAFCI, un programme qui vise à soutenir financièrement et à renforcer les compétences des femmes entrepreneures en Côte d’Ivoire. Le passage au RSTI de la CNPS marque une étape cruciale pour garantir la sécurité sociale et le bien-être des femmes actives dans le secteur informel.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire