Régionales Tonkpi – Supposée candidature d’Edwige Diéty contre Mabri, un non-événement

Faut-il en rire ou en pleurer? Faut-il pouffer de rire ou avoir compassion d’un individu qui tente maladroitement d’accrocher ses haillons là où sa main n’arrive pas? Doit-on porter un regard amusé ou s’apitoyer sur le sort de quelqu’un qui ne connaît pas sa place? Est-ce drôle ou triste de voir une personne vouloir naïvement enfiler un costume visiblement plus grand qu’elle? Est-ce vraiment sérieux ou comique de vouloir être calife à la place du calife? Pourquoi avoir l’imprudence de s’engager dans une voie qui, de toutes les façons, est sans issue?

C’est l’histoire de la grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf; l’histoire des moucherons s’agitant dans tous les sens, mais qui ne pourront jamais arrêter la marche majestueuse du buffle! Justement, dans le Tonkpi, la démarche fière et altière de Dr Abdallah Albert Toikeusse Mabri donne aux populations de marcher la tête haute, aux côtés du plus illustre des fils et filles de cette région. C’est clair, ATM est le maître incontesté du Tonkpi, lui le Président du Conseil Régional, qui ne se lasse pas de poser de multiples actions de développement, pour le bien-être de toutes les couches sociales. Conscientes de l’amélioration sans cesse de leurs conditions de vie et de travail, les populations ne manquent pas de se montrer reconnaissantes vis-à-vis de leur “digne fils” Mabri, en lui vouant une admiration inconditionnelle. D’ailleurs, cette relation fusionnelle entre le Ministre d’Etat et ses parents du Tonkpi, est un secret de polichinelle; c’est un peu comme entre l’arbre et l’écorce où tout inconscient qui se hasarderait à y mettre le doigt, n’aura ses yeux que pour pleurer.

Le PDCI et le PPA-CI en savent certainement quelque chose, en faisant preuve d’un véritable réalisme politique face à l’ogre Mabri, candidat pour le compte du RHDP aux élections régionales prochaines dans le Tonkpi; ils ont préféré jeter purement et simplement l’éponge, conscients qu’ils enverraient leurs candidats, droit dans le mur, qui prendraient ainsi une raclée légendaire, face à la citadelle imprenable ATM.

C’est dans cette atmosphère de règne sans partage, qu’on apprend ça et là, la supposée candidature de Diety Edwige aux Régionales du Tonkpi, au mépris même de toutes les consignes fermes de la haute Direction du RHDP, visant à mettre en garde les militants indisciplinés, qui seraient tentés de se présenter en candidats indépendants.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le 2e Vice-président du RHDP, Mabri, n’a que faire des ambitions démesurées d’individus en quête de visibilité, qui sont en réalité, la face visible de l’iceberg de la machination, voulant coûte que coûte contester sa suprématie. Mais, c’est peine perdue, car quelque soit le candidat suscité par des mains obscures, il sera battu à plate couture, corrigé proprement par le Président ATM. Et tant pis pour qui n’a pas l’intelligence de comprendre qu’à vouloir aller plus vite que son ombre, on finit par se brûler les ailes, en se retrouvant brutalement au crépuscule d’une petite carrière politique, parce que par orgueil, on s’est hasardé à s’engager dans des combats, qui nous dépassent totalement. En somme, l’histoire de la supposée candidature de la jeune Diety Edwige, qui joue à se faire peur, est un non-événement; ce n’est ni plus ni moins que l’histoire de la grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf! Et elle l’apprendra forcément à ses dépens.

Sékou Djiba, militant du RHDP

Commentaires Facebook