Logements – Victoire Immobilier lance la première tranche de la ville nouvelle d’Andou-M’batto (Alépé)

Dans quelques années, le village d’Andou-M’batto dans la sous-préfecture d’Oghlwapo, département d’Alépé, va changer de visage. Après une bonne période de préparation qui a permis de mettre d’accord toutes les parties prenantes dont la communauté villageoise, la première pierre de la future ville écologique au sud-est d’Abidjan a été posée. Un acte qui marque la réalisation d’un rêve porté par l’ivoirien Arnaud Essoh, patron de Victoire Immoblier.

La cérémonie a réuni la chefferie, les représentants du ministère de la construction, les autorités préfectorales et les partenaires techniques et financiers du projet. Toute chose qui témoigne de la confiance et de l’inclusion dans la réalisation de la future opération immobilière d’envergure dont la première phase concerne 650 hectares de terre.

L’administrateur général Arnaud Essoh n’a pas caché sa joie devant ses invités. Il a expliqué comment de la fascination qu’il a eue pour ce site d’Andou-Mbatto situé en bordure du fleuve Comoé avec un paysage de rêve, l’idée d’une opération immobilière a germé pour être aujourd’hui à l’étape de la première pierre. Puis M. Essoh de donner des assurances sur le projet de construction qui prend ainsi corps :
“Cette pose de la première pierre est le début de la concrétisation et de la réalisation de notre rêve commun. Celui de révolutionner le secteur de l’immobilier et du logement en Côte d’Ivoire, et aussi une réponse à l’appel lancé au secteur privé par le gouvernement. Sur ce site qui abrite cette cérémonie qui nous réunit aujourd’hui sortira la ville nouvelle d’Andou-M’Batto avec toutes les commodités et infrastructures pour une meilleure qualité de vie”.

Andou-M’Batto : ville écologique, ville futuriste

Le projet immobilier Andou-M’batto, de l’avis de son concepteur, aura toutes commodités d’une ville écologique avec la verdure et tout ce qui va avec le respect de l’environnement. “Ce projet constitue à n’en point douter une panacée indéniable au déficit de logements et au désengorgement de la ville d’Abidjan déjà trop saturée, Alépé faisant partie intégrante du Grand Abidjan. C’est un immense et important projet qui contribuera au développement du village d’Andou-M’Batto et apportera de la valeur ajoutée à la sous-préfecture d’Oghlwapo”, a-t-il envisagé.

Pour l’appui institutionnel, c’est le directeur des grands projets immobiliers au ministère de la Construction, Dibi Kokora qui s’est exprimé au nom du ministre Bruno Koné. “C’est un projet écologique que nous appuyons parce qu’il va permettre de répondre de manière durable à la problématique du logement, mais surtout à la problématique du cadre de vie et du cadre urbain harmonieux des populations vivant dans cette partie du territoire”, a dit le représentant du ministre.

“Nous remercions Victoire Immobilier qui a accepté de faire chemin ensemble avec la population d’Andou-M’Batto dans la marche vers son développement harmonieux », a laissé entendre Odjé Ako Robert, le chef du village comme pour dire que tout s’est fait avec l’accord de sa communauté. Le président de la mutuelle des cadres Dindji Joseph est lui aussi allé dans le même sens que le chef du village.

Tous n’attendent plus que la sortie de terre des premières villas dont le coût est estimé à plusieurs milliards de Fcfa.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Leave a Comment