En visite à Bamako – Lavrov promet un soutien militaire supplémentaire de la Russie pour accroître l’efficacité au combat du Mali

Selon le chef de la diplomatie russe en visite au Mali les 6 et 7 février, Moscou et Bamako ont convenu que la sécurité est un défi majeur pour les Maliens. Sergueï Lavrov a aussi eu un entretien avec le président de la Transitons malienne, le Colonel Assimi Goïta. (Plus d’infos suivront)

La Russie apportera une aide supplémentaire au Mali pour renforcer la capacité de combat des forces armées de la république, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l’issue d’entretiens avec son homologue malien Abdoulaye Diop, .

“Nous continuerons à fournir l’assistance bilatérale nécessaire à nos amis non seulement dans les domaines de l’économie, du développement du commerce et de l’aide humanitaire, mais aussi pour accroître l’efficacité au combat des Forces armées maliennes et former les militaires et les forces de l’ordre”,  a déclaré le haut diplomate, ajoutant que “les demandes spécifiques des Maliens sont satisfaites de manière systématique”.

Selon Lavrov, Moscou et Bamako conviennent que la sécurité est un défi majeur pour les Maliens à ce stade. “C’est en abordant ces questions que nous devrions être en mesure d’établir une base solide pour la tenue d’événements futurs, y compris des élections régulières. Nous soutiendrons le Mali de toutes les manières possibles dans la mise en œuvre des objectifs fixés et nous le ferons tout en discutant des questions pertinentes au Conseil de sécurité des Nations unies.”

“Comme vous le savez, une mission d’assistance de l’ONU est actuellement active au Mali, et le Conseil de sécurité [de l’ONU] révise son mandat de temps en temps, et certainement, cela devrait être fait exclusivement en tenant pleinement compte des souhaits exprimés par l’hôte pays de la mission, en l’occurrence le Mali », a conclu le ministre russe des Affaires étrangères.

blank

 La Russie a pris des décisions cruciales pour assurer l’accès du Mali aux céréales, à l’électricité et aux engrais

“Nous visons également à améliorer l’aspect économique de nos relations. Nous soutenons la décision de Moscou d’étendre ses liens avec Bamako. Les relations Moscou-Bamako doivent être renforcées”, a-t-il déclaré.

“Nous travaillons ensemble pour renforcer les relations commerciales et économiques. Nous développerons une structure unique pour organiser ces projets à long terme”, a ajouté le ministre.

Selon Diop, la Russie a pris des décisions cruciales pour assurer l’accès du Mali aux céréales, à l’électricité et aux engrais. “Tout cela contribuera au confort de notre peuple”, a-t-il poursuivi. Le ministre des Affaires étrangères du Mali a également mentionné l’intérêt de la Russie pour plusieurs produits maliens.

À son tour, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a exprimé l’espoir que les livraisons de blé, d’engrais et de produits pétroliers russes au Mali commenceraient dans un proche avenir. “Nous poursuivons l’aide humanitaire au Mali, y compris, en premier lieu, par le biais de la ligne bilatérale. J’espère que les livraisons de blé, d’engrais, de produits pétroliers et d’autres biens stratégiques commenceront dans un avenir proche”, a déclaré M. Lavrov mardi après des entretiens avec Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop.

“Notre chiffre d’affaires commercial augmente et assez rapidement – d’environ vingt pour cent l’an dernier. Pourtant, les chiffres absolus ne sont pas très impressionnants – c’est notre évaluation commune. Nous convenons que l’exploitation des ressources minérales, l’exploration, l’énergie, le transport et d’autres infrastructures, et l’agriculture sont des domaines prometteurs pour appliquer nos efforts », a déclaré M. Lavrov.

Commentaires Facebook