(UCAD, Dakar) L’Unité de recherches en ingénierie culturelle et anthropologie veut démocratiser l’archéologie

Communiqué de presse

Lancement de l’exposition ” L’Archéologie au Sénégal ” – L’Unité de Recherche en Ingénierie

Culturelle et Anthropologie (URICA) de l’Université Cheikh Anta Diop veut démocratiser l’archéologie

L’archéologie sert de pont entre le passé et le présent

A partir du 3 février 2022, l’Unité de Recherche en Ingénierie Culturelle et Anthropologie (URICA) (https://URICA.org/) de l’Université Cheikh Anta Diop présente une grande exposition, L’Archéologie au Sénégal (https://bit.ly/32SSwJA), qui porte sur l’importance de l’archéologie dans la compréhension historique et culturelle du Sénégal.

blank

Le Centre de recherche de l’Afrique de l’Ouest (WARC) accueille cette exposition de neuf bannières – la première du genre au Sénégal – qui met en lumière la manière dont l’archéologie sert de pont entre le passé et le présent. L’exposition explique comment la culture matérielle contribue à la compréhension des valeurs, des expériences et de la complexité du passé du Sénégal. Elle explore plusieurs des nombreux sites de découverte archéologique du Sénégal et fait revivre certains des plus importants trésors archéologiques du pays.

L’Archéologie au Sénégal est le fruit d’un partenariat entre l’URICA, le bureau des partenariats stratégiques du Musée National de l’histoire et de la culture afro-Américaine (NMAAHC) et le Service des Expositions Itinérantes (SITES) de l’Institution Smithsonian, avec le soutien de la Fondation Wenner-Gren pour la recherche anthropologique.

Les bannières bilingues, françaises et wolof, sont décrites par le Dr Ibrahima Thiaw, professeur d’archéologie à l’université Cheikh Anta Diop et Directeur de l’Unité de recherche en ingénierie culturelle et anthropologie, “comme une étape majeure dans la démocratisation de l’archéologie.” Il a ajouté : “Nous nous sommes engagés à aider les étudiants et les enseignants sénégalais à voir l’archéologie en pratique, cette exposition de bannières permet de connecter les enfants sénégalais à leur histoire d’une manière visuellement attrayante et facilement accessible.”

Le Dr Ibrahima Thiaw a été à l’avant-garde des efforts visant à construire le premier programme de doctorat en anthropologie au Sénégal. Le Bureau des partenariats stratégiques a soutenu le programme en fournissant des ressources pour numériser les documents historiques, soutenir le catalogage et la gestion des collections et former des étudiants diplômés en archéologie sous-marine en tant que chercheurs participant au projet d’épaves d’esclaves dirigé par la NMAAHC. Dr Deborah Mack, directrice associée des partenariats stratégiques de la NMAAHC a déclaré : “Le programme de doctorat de l’URICA est exemplaire par son degré d’érudition et de rigueur académique adapté aux besoins du 21e siècle, et associé à un sens du service public à l’égard de ses communautés et de la nation. Ce partenariat pluriannuel entre nos institutions a produit des résultats quantifiables et tangibles, et nous sommes ravis de poursuivre cette collaboration de manière encore plus approfondie.”

L’Archéologie au Sénégal s’est également associée à ImagiNation Afrika, un musée pour enfants au Sénégal qui œuvre au développement de l’enfant dans son ensemble en créant des espaces publics centrés sur l’enfant. ImagiNation Afrika a animé une série d’ateliers de formation et développé des vidéos pédagogiques pour les enseignants et les inspecteurs des programmes scolaires au Sénégal. Le contenu développé par ImagiNation Afrika est conçu pour aider les éducateurs à impliquer les jeunes apprenants dans leur compréhension et leur appréciation de l’archéologie au Sénégal.

Veuillez cliquer ici (https://bit.ly/3sgW3dm) pour voir les bannières et les affiches de l’exposition.
Distribué par APO Group pour Cultural Engineering and Anthropology Research Unit (URICA).

Contact presse :
Chakera McIntosh
T : +221771571168.
E : abengcommunication@gmail.com

A propos de l’URICA :
L’Unité de recherche en ingénierie culturelle et anthropologie (URICA) est un laboratoire de l’école doctorale ETHOS et est hébergée à l’IFAN Cheikh Anta Diop. L’ URICA est un programme ambitieux de formation doctorale qui réimagine le rôle de l’anthropologie, en utilisant l’éducation et la recherche comme clé de voûte pour soutenir la transformation positive de l’Afrique du 21ème siècle, et qui prépare la prochaine génération à construire de nouvelles perspectives et de nouveaux modes de pensée au service de l’Afrique de demain (URICA@ucad.edu.sn).

À propos du Musée national de l’histoire et de la culture afro-Américaines :
Le Musée national de l’histoire et de la culture afro-Américaines est la destination culturelle la plus importante et la plus complète du pays, consacrée exclusivement à l’exploration, à la documentation et à la présentation de l’histoire des Afro-Américains et de son impact sur l’histoire américaine et mondiale. Créé par une loi du Congrès en 2003, ce musée de près de 400 000 pieds carrés, situé à côté du Washington Monument, est l’aboutissement de décennies d’efforts pour créer un musée national qui promeut et souligne les contributions des Afro-Américains. À ce jour, le musée a rassemblé près de 37 000 objets et près de 170 000 personnes sont devenues membres fondateurs. Le musée a été ouvert au public le 24 septembre 2016, en tant que 19e et plus récent musée de la Smithsonian Institution. Pour plus d’informations, veuillez consulter : https://s.si.edu/35BCvc0

À propos de SITES :
SITES – la plus ancienne opération d’exposition itinérante au monde – est le principal ambassadeur des expositions de la Smithsonian Institution au-delà de Washington, D.C. Depuis plus de 65 ans, l’organisation fait voyager environ 40 expositions par an dans des centaines de villes américaines d’un océan à l’autre, où elles sont vues par des millions de personnes, visitez https://s.si.edu/3gmNAQg

À propos d’ImagiNation Afrika :
ImagiNation Afrika, créé au Sénégal en 2011, donne aux enfants africains les outils pour devenir des acteurs du changement. ImagiNation Afrika œuvre pour le développement de l’enfant dans son ensemble en créant des espaces publics centrés sur l’enfant, en s’associant à des institutions qui nourrissent le développement de l’enfant et en accompagnant les parents et les communautés, pour finalement construire un écosystème qui permet aux enfants de s’épanouir et de diriger au 21e siècle.
SOURCE
Cultural Engineering and Anthropology Research Unit (URICA)

Commentaires Facebook