Côte d’Ivoire: Bédié était absent aux obsèques de Gon pour des “raisons diplomatiques” (Guikahué)

Dorine Alam BANGA

Face à l’absence constatée de Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), aux obsèques de l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet, le secrétaire exécutif de cette formation politique, Maurice Kakou Guikahué a révélé mercredi à Abidjan que “les approches faites (par eux pour y assister) n’ont pas eu d’écho”, évoquant une “question diplomatique”, face à la presse.

“Les approches que nous avons faites n’ont pas eu d’écho, c’est comme si les gens n’avaient pas besoin de nous”, a révélé M. Guikahué, évoquant “une question diplomatique”.

Soutenant que le président du parti, Henri Konan Bédié “ne se rend pas quelque part comme ça”, il a estimé qu’”il ne va pas forcer si la réaction (en face) indique qu’on n’a pas besoin de lui”.

Le secrétaire exécutif du PDCI a conclu en rappelant que Bédié a été la “première personnalité à réagir, dès l’annonce du décès (de l’ex-Premier ministre, lui rendant) un grand hommage diffusé dans le monde entier”.

Amadou Gon Coulibaly, décédé quelques heures après avoir dirigé le Conseil des ministres du 8 juillet, moins d’une semaine après son retour d’un séjour en France pour des problèmes de santé, a été inhumé le 17 du même mois dans sa ville natale à Korhogo (Nord ivoirien) après des hommages rendus par la nation.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook