Plus de 100 recours aux élections locales en Côte d’Ivoire: La Cour suprême rend ses premiers verdicts

Serge Alain KOFFI

La Chambre administrative de la Cour suprême en Côte d’Ivoire a commencé vendredi à rendre les premiers verdicts des contentieux nés des élections municipales et locales du 13 octobre, a-t-on appris.

Plus de 100 recours avaient été déposés par des candidats malheureux aux scrutins devant la chambre administrative de la Cour suprême qui a statué sur près de 40 recours.

Ces recours émanaient aussi bien des candidats malheureux du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratique et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), d’indépendants que du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle).

Ainsi, à Abidjan, la victoire du candidat du PDCI, Jacques Ehouo a été confirmée, dans la commune du Plateau. Tout comme celle de l’ex-ministre Cissé Bacongo (Candidat RHDP) à Koumassi et Aby Raoul (PDCI) à Marcory.

A Méagui (Sud-ouest), la victoire du candidat du PDCI, N’dry Yao, proclamée par la Commission électorale indépendante (CEI) a été confirmée par la cour suprême.

La cour suprême a confirmé également l’annulation du vote à Port-bouët et prononcé une décision similaire à Lakota (centre-ouest) où le candidat du RHDP avait été déclaré élu par la CEI malgré les violences qui ont émaillé le scrutin dans cette localité, faisant un mort et plusieurs blessés.

L’élection régionale dans le Loh-Djiboua (centre-ouest), à l’issue de laquelle le candidat du RHDP avait été déclaré élu, doit être reprise.

D’autres verdicts des recours sont encore attendus notamment celui de Bassam.

Le RHDP et le PDCI se sont mutuellement accusés de fraudes à l’issue d’un scrutin particulièrement tendu dans certaines localités.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

CONTENTIEUX ÉLECTORAUX: MAÎTRE SUY BI EMILE (S.E) FAIT LE POINT DES DOSSIERS DU PDCI-RDA…

A l’issue de la première journée d’audience, la Chambre Administrative de la Cour Suprême a rejeté, pour les dossiers analysés, tous les recours en annulation de victoires du PDCI, rejeté trois requêtes du PDCI-RDA et fait droit à une requête du PDCI-RDA. Ainsi, les recours contre les victoires de nos candidats ont été rejetés dans les circonscriptions suivantes : Hiré, Diegonefla, Oumé, Cocody, Marcory, Grand-Lahou, Dabou, Meaguy, Plateau, Région du Belier, Région du Haut-Sassandra.
Les recours du PDCI ont été rejetés dans les circonscriptions suivantes : Koumassi, Port-Bouet, Yopougon, Attecoubé et Gontougo, avec la particularité que pour Port-Bouet, la Cour a annulé la décision de la CEI d’annuler l’élection, mais a annulé l’élection elle-même et ordonné à la CEI de la reprendre dans un délai de 03 mois.
Le recours du PDCI a été reçu et jugé bien fondé en ce qui concerne la Région du Loh-Djiboua. L’élection, dans cette circonscription, a été annulée, elle doit être reprise dans un délai de trois mois.
La Cour analysera la suite des recours le Vendredi 30 novembre prochain.
Me Suy Bi, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA chargé des Affaires juridiques.

Commentaires Facebook

3 réflexions au sujet de “Plus de 100 recours aux élections locales en Côte d’Ivoire: La Cour suprême rend ses premiers verdicts”

  1. Le “clou du spectacle ” c est mairie de Bassam et régionale gontougou…

  2. Je n ai pas eu l impression que le fpi affi ai apporté une valeur ajoutée dans cette future association avec le pdci…

  3. Il n’y a pratiquement rien de nouveau au niveau des décisions prises par la Cour-Suprême.
    La Cour-Supreme ne fait que répéter et reprendre presque la quasi-totalité des résultats et décisions de la Cie.

    La Cour-Supreme ne peut pas se permettre d’inverser un résultat d’un gagnant du RDR=rhdp meme si les fraudes sont flagrantes

    Il serait mieux d’oublier ces élections et penser á recomposer une nouvelle Cie pour préparer 2020..

Les commentaires sont fermés.