Une plateforme de l’opposition invite l’UE et l’UA “à faire pression sur” pour la libération de Simone Gbagbo

Serge Alain KOFFI

“Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS)”, une plateforme politique réunissant des partisans de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, a invité lundi, trois jours avant l’ouverture à Abidjan du sommet UA-UE, les deux organisations “à faire pression sur’’ l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara “en vue de la libération’’ de l’ex-première dame Simone

“EDS appelle l’UA et l’UE à faire pression sur le Chef de l’Etat ivoirien monsieur Alassane Ouattara, hôte de ces assisses, en vue de la libération sans condition de madame Simone Ehivet Gbagbo’’, a déclaré la plateforme dans une déclaration signé par son président Georges Armand Ouegnin.

Outre Simone Gbagbo, qui purge depuis mars 2015 une peine de 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat, EDS invite également l’UA et l’UE “à œuvrer résolument à la libération du président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé’’, en jugement à la Cour pénale internationale (CPI) qui les accusent de crimes contre l’humanité.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook