Côte-d’Ivoire KKB met Ouattara en garde de toucher à la Constitution “Avant 2016 tu seras parti”

kkb2

Modification de la constitution – KKB à Ouattara «Tu n’y toucheras pas puisqu’avant 2016, tu seras parti»

Par Connectionivoirienne.net

Alassane Ouattara, avant même d’être reconduit à la tête de la Côte d’Ivoire, vient d’ouvrir un autre front de bataille : la modification de la constitution de 2000 pour selon lui, y soustraire les articles, germes de conflit. Il a ouvert la brèche jeudi, en marge de son meeting de campagne d’Abobo dans un entretien accordé à la presse étrangère.

Vendredi, après avoir reçu une délégation de l’Onu présente en Côte d’Ivoire, le candidat KKB qui s’adressait à la presse a fait connaître sa position sur ce débat qui agite déjà la classe politique. « C’est maintenant qu’Alassane Ouattara annonce qu’il va modifier notre Constitution. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que les Ivoiriens sont fiers de cette Constitution. Ils veulent la garder et jalousement. Mais si Ouattara vous annonce déjà qu’en 2016, il va dissoudre votre constitution, il va la modifier, il faut l’empêcher d’y arriver. Il n’y a pas d’autres façons. Ce dimanche il faut lui barrer la route pour que votre Constitution ne soit pas modifiée parce que vous l’aimez et je sais que vous y êtes attachés. Là, je ne vous demande rien d’autre à faire. Vous vous levez dimanche pour dire à Ouattara que tu ne toucheras pas à cette Constitution en 2016 puisqu’avant cette date, tu seras parti », s’est exprimé le candidat issu du Pdci-Rda. Sur sa lancée, KKB s’est inscrit en faux contre les accusations selon lesquelles il pratiquerait une politique dirigée contre les ressortissants du nord. « Dimanche, vous serez surpris. Je ferai les meilleurs scores au nord. En fait, la politique de Ouattara vise à maintenir cette partie du pays dans l’obscurité. Il ne veut pas que celle-ci ait accès à la vérité. Donc il se sert de la violence et des armes pour empêcher que la vérité y pénètre. Mais nos parents du nord ne sont pas dupes. Quand j’ai parlé à la télévision pour eux tous, ils ont compris et je peux vous dire que vous serez surpris. Je battrai Ouattara dans toutes les localités du nord même sans y être. Peut-être qu’il va renverser les résultats mais dans tous les cas, les jeunes gens du nord me téléphonent pour me représenter de façon volontaire. »

Appréciant la mission du groupe de contact de l’Onu en Côte d’Ivoire, KKB a glissé ces petites phrases : « Ce sont des actions diplomatiques. Qu’est-ce que vous pouvez en attendre d’autre ? Ils viennent à notre secours avec des mots choisis pour apaiser nos cœurs mais ils ne peuvent faire plus. C’est au peuple de Côte d’Ivoire de décider de ce qui est bon pour lui »

Connectionivoirienne

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.