Côte d’Ivoire – A Mama les gendarmes battent en retraite – Les militants du FPI crient “victoire”

10956752_696959050412737_7685069711520367742_n

Par Connectionivoirienne.net

Les gendarmes envoyés à Mama pour disperser les militants du Fpi ont dû battre en retraite peu après 7 heures TU, «sous la poussée des jeunes». Deux gendarmes seraient restés prisonniers des foules qui n’arrêtaient pas de grossir, venant des nombreux villages environnants, indique un autre témoin.

«Pour l’instant, il n’y a plus de gendarmes ni à Mama ni à Krahi » indique une source jointe au téléphone sans indiquer si les gendarmes devaient revenir après des renforts. Cette éventualité n’est pas à exclure vu que les consignes des autorités sont fermes : «aucune mouche ne doit voler à Mama », comme l’indiquait un confrère hier.
Selon nos informations, l’ordre de retrait des gendarmes serait venu de la hiérarchie à Abidjan, alertée par la gravité des événements à Mama. «Avec déjà des morts cette nuit et des blessés graves, nous estimons les choses suffisamment graves pour laisser continuer. Nos collègues partis assurer l’ordre hier, ont dû riposter aux provocations. Il n’avaient pas pour mission d’empêcher quoi que soit», des propos d’un gendarme contacté à l’école de gendarmerie d’Abidjan.

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.