La Côte d’Ivoire lance un nouvel emprunt obligataire 91 milliards CFA recherchés

cedeao-0001(3)

La Côte d’Ivoire lance son appel public à l’épargne TPCI 6,30% 2013-2018

(Agence Ecofin) – Du 13 au 28 novembre 2013, l’Etat de Côte d’Ivoire lance sur le marché financier de l’UEMOA, un emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé « TPCI 6,30% 2013 – 2018 ». D’un montant indicatif de 91 milliards de francs CFA, cet emprunt est rémunéré au taux d’intérêt de 6,30% l’an sur une durée de 6 ans, net d’impôt pour les résidents de Côte d’Ivoire.

Le prix d’émission est de 10 000 F CFA. Tout le monde peut souscrire.Les institutionnels (banques, compagnies d’assurances, caisses de retraite, entreprises, etc.) ainsi que toute personne physique quel que soit son lieu de résidence ou son niveau de revenus. Les souscriptions peuvent se faire, en Côte d’Ivoire, aux guichets des banques ou bien des postes comptables du Trésor. A l’étranger, elles sont accessibles dans les ambassades de Côte d’Ivoire.

L’objectif est, selon l’émetteur, « de financer les grands chantiers de développement pour faire de la Côte d’Ivoire une nation émergente à l’horizon 2020.»

Pour rappel, un emprunt obligataire est un mode d’endettement de l’émetteur (ici, l’Etat de Côte d’Ivoire) directement auprès du grand public et des entreprises (les souscripteurs). Pour cela, l’émetteur crée des titres appelés obligations que les intervenants du marché (sociétés de gestion et d’intermédiation) se chargent de vendre aux souscripteurs. Le souscripteur devient donc créancier de l’émetteur qui lui rembourse, via son compte bancaire, sa créance et lui paie directement un intérêt. A noter que le souscripteur qui désire récupérer son placement avant terme a toujours la possibilité de le faire.

[Facebook_Comments_Widget title=”” appId=”144902495576630″ href=”” numPosts=”5″ width=”470″ color=”light” code=”html5″]

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.