Côte d’Ivoire l’Assemblée nationale cambriolée, des ordinateurs emportés

assemblee-nationale-14

La deuxième institution du pays, l’Assemblée nationale, a été l’objet d’un cambriolage dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Selon des sources policières, des quidams à rechercher parmi les nombreux éléments des Frci (principalement des gardes républicains) de service, ce jour-là, ont fracturé la porte de la bibliothèque et se sont emparés de huit ordinateurs. Puis, les voleurs ont quitté les lieux sans être aperçus par les éléments de la Garde républicaine. Ceux-ci disent avoir découvert le vol par effraction, le samedi 16 mars à midi. C’est-à-dire plusieurs heures après le for-fait. Ils ont ensuite alerté la police criminelle et d’autres services sécuritaires qui sont arrivés prestement. Les forces de l’ordre ont procédé au constat d’usage. Les gardes républicains présents auraient soutenu n’avoir rien entendu ni vu quelqu’un sortir avec les huit ordinateurs. Ce matériel constitue une partie du don de matériel informatique offert récemment, selon des sources, à l’Assemblée nationale. Des interpellations ont été faites. L’on se demande comment les cambrioleurs de l’Assemblée nationale ont pu passer sans être repérés par les caméras du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO).

D. Kéi
Notre Voie

[Facebook_Comments_Widget title=”” appId=”144902495576630″ href=”” numPosts=”5″ width=”470″ color=”light” code=”html5″]

Commentaires Facebook