Hamed Bakayoko: “VENEZ À LA FETE,YAMOUSSOUKRO ET ABIDJAN SERONT SÉCURISÉES”

Le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko a eu, hier après-midi, une séance de travail dans la salle de conférences de son ministère, avec les membres de la Commission sécurité de la cérémonie d’investiture du Président de la république prévue pour ce samedi 21 mai à Yamoussoukro : «Notre commission a eu une reunion avec les différents généraux, commandants des Forces républicaines de Côte d’Ivoire et des Forces impartiales composées des soldats de l’Onuci et de la Force Licorne. Nous avons fait le point de nos activités et je puis vous assurer que toutes les Forces sont prêtes à sécuriser la cérémonie d’investiture ».Le ministre de l’Intérieur a tenu à rassurer tous les Ivoiriens pris dans les feux croisés des rumeurs faisant état d’un coup de force contre la république : « Il y aura la sécurité aussi bien à Yamoussoukro qu’à Abidjan. J’invite donc tous les Ivoiriens à venir prendre part à cet événement qui marque la nouvelle page de son histoire que la Côte d’Ivoire veut écrire ».

Le général de Division, Soumaïla Bakayoko, Cema des Forces armées des Forces nouvelles, a renchéri avec le ministre Hamed Bakayoko en soutenant que les Ivoiriens auront droit à la sécurité pendant et après la cérémonie d’investiture en affirmant sans ambages : «Avec une vingtaine de chefs d’Etat, point n’est besoin de jouer avec la sécurité de cet événement et desdites personnalités ». Il s’est voulu plus précis : «Les Frci et les Forces impartiales auront un PC commun, un ordre d’opération commun et c’est ensemble que nous garantirons la sécurité de cette investiture à Yamoussoukro et à Abidjan »

Rien ne sera négligé et le général Bakayoko, en levant un coin du voile sur les dispositions sécuritaires arrêtées, fait remarquer que l’itinéraire depuis Abidjan jusqu’à Yamoussoukro sera «sous la surveillance aérienne de la Force Licorne ». Il faut noter que pour cette réunion sur la sécurisation de la cérémonie d’investiture du Président de la république, qui est à la fois un acte politique et festif, le général Soumaïla Bakayoko avait à ses côtés, le général Affro de la gendarmerie, Brindou M’Bia, Inspecteur général de la Police ; le général Kili Fagnidi Fiacre de la police et le colonel Kouassi, porte-parole des Forces républicaines de Côte d’Ivoire. Le gouvernement, rappelons-le, a doté les gendarmes et les policiers de 20 motos de marque Yamaha 1300 dont 10 pour chaque corps et spécialisées pour l’escorte du Président de la république, du Corps diplomatique et des autres hôtes de marque de la Côte d’Ivoire.

Franck A. Zagbayou
FratMat

Commentaires Facebook