Abobo, Don Mello a menti – Encore des tirs à l’arme lourde ce matin

Des chars de Laurent Gbagbo ont encore tiré à l’arme lourde ce mercredi matin à Abobo en allant vers le camp Commando faisant 3 blessés graves. “La majorité des mosquées a fermé à Abobo. Tous les fous ont disparu à cause des balles perdues. Le seul endroit que les FDS contrôlent ici est le camp commandos et ils pillent tout autour. Mauritaniens Guinéens, Maliens et d’autres ont fermé boutiqué. Les soldats et milices de Gbagbo ne savent rien faire d’autre que de tirer des obus en entrant et en sortant pour ravitailler le camp. On nous tue ! Quand on appelle l’Onuci, ils viennent et les miliciens de Gbagbo cessent de tirer. Mais dès que l’Onuci part ça tire encore. Hier un hélico de l’Onuci a survolé le camp et des soldats ont tiré à la kalach sur l’hélico, ensuite un MIG 24 est venu et il a volé bas mais ils n’ont pas osé tirer sur lui. Nous souffrons trop ! Gbagbo ne fait que nous tuer ! Faites quelque chose. Don Mello a clairement menti hier en disant que rien ne s’est passé à Abobo. Ils tirent tous les jours sur les civils sans armes”, témoigne un habitant cloîtré dans sa maison autour du camp commandos.

Amy K
Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook