Football Côte-d’Ivoire: Aucune démission de Sidy Diallo en vue après l’élimination

Adou Mel

Le président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Augustin Sidy Diallo, a eu des séances de travail avec les clubs des trois divisions (Ligues 1et 2 et Division 3) mardi 21 novembre 2017 au siège de l’instance fédérale à Abidjan.

L’ordre du jour a porté sur le bilan des éliminatoires du Mondial 2018 qui on le sait, est négatif comme le reconnaissent d’ailleurs tous les 70 clubs présents sur les 76 attendus. « Nous aurions voulu être associés à la préparation du dernier match des Éléphants contre les Lions de l’Atlas du Maroc du 11 novembre 2018. Tout comme cette réunion aurait pu se tenir avant ce match. Malheureusement cela n’a pas été le cas, et nous sommes obligés maintenant de nous serrer les voudes pour avancer », ont déploré les clubs. N’empêche, les responsables de club ont déclaré faire corps avec le président Augustin Sidy Diallo et ne veulent pas entendre parler de démission de sa part.

« Sidy Diallo est élu pour 4 ans, nous ne le jugerons qu’a la fin de son mandat. Personne n’a exigé son départ, bien au contraire, nous sommes avec lui et son Comité Exécutif jusqu’en 2020 », a déclaré Abou Cissé, le président-délégué de la JCAT, un club de Ligue 2.

« Les échanges ont été francs et courtois. Ils ont été tenus dans un climat détendu. Les clubs nous ont fait des propositions que nous prendrons en compte dans la gestion commune de notre football », a fait savoir Sory Diabaté, le premier vice-président de la FIF. « A aucun moment les clubs n’ont parlé de démission de notre bureau », a-t-il ajouté.

12 clubs de Ligue 1 sur 14, 22 de Ligue 2 sur 24 et 36 de Division 3 sur 36 ont pris part à cette réunion. Au total, 6 clubs toutes divisions confondues dont l’ASEC Mimosas (champion en titre), l’AS Tanda (double champion), étaient absents.

Afrikipresse.fr

Commentaires Facebook

4 réflexions au sujet de “Football Côte-d’Ivoire: Aucune démission de Sidy Diallo en vue après l’élimination”

  1. L’ASEC ABSENTE ET LES CLUBS INFORMELS FONT LE PLEIN !

    Que valent alors ces conciliabules de la maison de “verre” en l’absence de l’actuel Chef de terre du Football Ivoirien ?

    =====================================
    “…A la question de savoir pourquoi l’Asec est toujours absente aux différentes assemblées générales ordinaire de la FIF, Me Roger Ouégnin a répondu ceci : « Quand on vous pose la question de savoir quel est le club organisé, quel est le vrai club en Côte d’Ivoire ? La réponse est l’Asec. Et les autres ? Ils ne sont pas de vrais clubs. Alors Que voulez-vous que je fasse à une AG où je suis le seul à être un vrai club. Nous allons parler de quoi ? Normalement je suis seul et je dois être le seul à parler. Selon la règlementation je dois être le seul à prendre la parole. Il y a un minimum dans le cahier de charges à respecter ».

    Source : Lintelligent d’Abidjan – Publié le lundi 28 aout 2017
    ===========================================

    Maitre ne dites pas cela ! Certains penseront ENCORE que dire que “L’argent court après l’ASEC” ou ” L’Africa Sports est toujours à la recherche d’un milliardaire, alors qu’elle doit travailler afin que le club lui-même génère de l’argent” c’est être arrogant et fanfaron !

    On a entendu ici les réactions quand MDG Jacky affirmait “Je ne cours pas derrière l’argent, c’est l’argent qui court derrière moi”” !

    Ils se reconnaitront ….

  2. « SIDY DIALLO EST ELU POUR 4 ANS, NOUS NE LE JUGERONS QU’A LA FIN DE SON MANDAT. »

    Bien entendu ! Surtout quand on a la main bien tendue !!!

    =============================================
    Le président de la fédération italienne démissionne
    20/11/17 – 14h02 Source: Belga © ap.
    Carlo Tavecchio a démissionné de son poste de président de la fédération italienne de football (FIGC) lors du Conseil fédéral tenu lundi, a annoncé l’agence de presse italienne ANSA.
    “Carlo Tavecchio vient de démissionner de la présidence de la FIGC”, a déclaré le président de la fédération des arbitres (AIA), Marcello Nicchi, à la sortie du Conseil.

    Tavecchio était sur la scellette depuis la non-qualification de l’Italie au Mondial 2018. Le sélectionneur national Gian Piero Ventura a été limogé mercredi. Malgré les critiques, Tavecchio s’était, lui, accroché à sa place. Dans une interview accordée à la chaîne Italia Uno, il avait rejeté la faute de l’élimination sur Ventura, qu’il avait nommé en 2016. Mais Tavecchio a perdu ses soutiens au fil des jours et a fini par présenter sa démission.

    Tavecchio, 74 ans, est devenu président de la FIGC en août 2014. Il avait battu l’ancien médian de l’AC Milan Demetrio Albertini lors des élections organisées pour trouver un successeur à Giancarlo Abete, lequel avait quitté sa place suite à l’élimination au premier tour du Mondial 2014.

    L’Italie manquera la Coupe du monde pour la première fois depuis 1958.

    7sur7 (.BE)
    ==============

    Alors….chers Sidy &Co !!! L’exemple ne vient pas seulement du Zimbabwé !

    Elu président de la Fédération italienne de football le 11 août 2014 et réélu le 6 mars 2017, Tavecchio entamait un second mandat ! Et pourtant il a eu le courage moral de rendre le tablier ! Ce n’est pas seulement une affaire de mandat en cours…

  3. DE L’AMALGAME ET DE L’ART DE CONSTRUIRE SON ARGUMENT EN RHÉTORIQUE

    ========
    La diversion
    ========

    Prendre des assertions diverses et fleuries
    Les mettre dans un pot de verre
    Prononcer la formule magique
    En sortir le lapin tout rose qui pointe son oreille… (Phrases injonctive. Je suis KOUASSI !!)

    La recette argumentaire est connue.

    Non mon cher ami, OUEGNIN a ses griefs et il le dit ici : « Selon la règlementation je dois être le seul à prendre la parole. Il y a un minimum dans le cahier de charges à respecter »

    Faites donc mentir Me OUEGNIN sur cet argument avant d’oser parler d’argent ou de milliardaire.

    La participation à une AG est soumise à condition et la règlementation est la boussole de toute chose. OUEGNIN a ses griefs, inspectez les et dites nous en quoi il pourrait avoir tort.

    Toujours est-il qu’il a pris sur lui de vider les lieux, ce qui de façon objective ne fait pas avancer le football ivoirien.

    =========
    L’essentiel
    =========

    On sort donc de l’incompétence sur le terrain, on vire le coach pour incompétence, et on constate ici les dysfonctionnements dans la FIF.

    Il s’agit de savoir ici qui vient avant l’autre : la poule ou l’œuf !?!?!

    Est-ce le climat au sein de la FIF qui provoque ce manque de performance ou alors est le manque de performance de l’équipe qui provoque ces tensions dans la FIF ??

    Entre temps, on identifie les acteurs : ABOU CISSE, SORY DIABATE ….

    Est-ce une affaire de famille ?

    Non, laissez donc la petite dame dans son coin, car comme OUEGNIN, elle choisit mal ses mots …

    Il y a des choses que l’on pense et qui ne devraient pas se dire !!

    Vrais clubs ? Faux clubs ? Je ne sais pas !!

    Inspectez donc et ne nous parlez pas de milliardaire ou de fustigation contre une indélicate dans la parole gauche, car le règlement n’en fait pas une condition pour exister en tant que « vrai » club !!

    Une collusion se forme autour de SIDI et apparemment on reste dans les mêmes habits !!

    Où va t-on ??

    Solutions !!

    Vous êtes indexés en tant que pseudo intellectuel !! Donnez les nous qu lieu de polémiquer sur l’argent et ses effets !!

    Ce qu’il faut faire :

    MONTER D’UN ÉTAGE !! (inj.)

    Pop !!

  4. DE LA COMPARAISON QUI N’EST PAS TOUJOURS RAISON !!

    L’Italie ne participera pas à la coupe du monde, pour laquelle elle a émargé depuis 1958 sans discontinuer !!

    1958 !!

    1958 !!

    C’est un drame national !! Dans le pays, c’est la consternation !! Pleurs, casses, manifestations, indignation collective, ce pays a tout vécu et la démission du bureau était la seule porte de sortie pour cette fédération qui n’a pas su remplir le service minimal !!

    Revenons au bercail !!

    Cote d’Ivoire !!

    …dans un pays qui souffre de maux divers, sociaux et surtout politiques. Avec une régence (tribale à souhait) dans laquelle de nombreux ivoiriens ne se reconnaissent pas, car encore sous influence du clivage politique souterrain que seul l’hypocrisie permet d’oublier a priori !!

    Le football a une forte valeur réunificatrice, fédératrice, réconciliatrice, ça on le sait, vu que c’est le pays qui joue et c’est l’équipe nationale qui est représentative de notre société (du moins, on veut le croire) !

    Mais cela ne marche que quand on gagne !!

    Dans la défaite, la collusion nationale n’est pas suffisamment forte pour provoquer le mouvement de fond suffisant pour forcer les dirigeants du football à se confronter à leur responsabilité. On vaquera donc à ses occupations, déçus, certes, mais repris immédiatement par le train train quotidien.

    Quelques rares coups de gueule ici et là, mais pas plus !!

    La défaite ?

    On y est habitué et gagner est l’exception !!

    La seule donnée qui pourrait amener SIDY à démissionner étant inexistante : l’indignation populaire et manifeste, que pensez vous qu’il pourrait se passer ??

    « Le président de la fédération italienne démissionne »

    Oui, le mécanisme de la démission existe bien, mais le cadre et le contexte de la démission ne sont pas les mêmes !!

    Comparaison n’est pas raison !!

    Pop !!

Les commentaires sont fermés.