Les usagers du pont HKB à Abidjan invités “à préparer la monnaie exacte” au péage à partir du 9 novembre

Hamsatou ANABO

Les usagers du pont Henry Konan Bédié, le troisième d’Abidjan, sont invités à “préparer la monnaie exacte” au péage à partir du 09 novembre, pour une période provisoire, a confié un agent du service commercial à ALERTE INFO.

“Nous sommes confrontés en ce moment à un problème de monnaie donc les automobilistes doivent avoir la somme exacte à partir du 9 novembre”, a indiqué un agent joint au téléphone par ALERTE INFO.

Les véhicules, selon leur type, s’acquittent ordinairement d’une somme allant de 500 FCFA à 3.000 FCFA à leur passage sur le premier pont à péage de la capitale économique ivoirienne.

Depuis 2015, les billets de 5.000 et 10.000 FCFA ne sont pas acceptés aux guchets du pont HKB, pour un problème de monnaie, selon les gestionnaires.

Le troisième pont Henry Konan Bedié enjambe la lagune ébrié, reliant Cocody (Est d’Abidjan) à Marcory (Sud)..

Inauguré en décembre 2014, le pont HKB a été construit par la société française Bouygues.

Abidjan compte trois ponts à savoir le pont Félix Houphouet Boigny, le pont De Gaulle et le pont Henry Konan Bédié.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

10 réflexions au sujet de “Les usagers du pont HKB à Abidjan invités “à préparer la monnaie exacte” au péage à partir du 9 novembre”

  1. La solution c’est d’inciter tout le monde à utiliser une carte de rechargement en faisant des forfaits comme 10 passages à 4500f au lieu de 5000f, 30 passages a 12000f au lieu de 15000f, 50 passages à 17500f au lieu de 25000f

    Ainsi tu fais d’une pierre deux coups en réduisant les soucis de monnaie et en fidélisant les clients.

  2. Je valide. Cela aura aussi le mérite d’accroitre la fluidité au niveau des stations de péages.

    D’un autre côté, que feront-ils si un usager se pointe et n’a pas la monnaie exacte ? Sera-t-il prié de faire demi-tour ? A la limite, je crois qu’il faut plutôt demander aux usagers de réduire l’utilisation de grosses coupures. Les opérateurs du péage doivent tout de même avoir des moyens substantiels de disposer de monnaie pour accommoder les utilisateurs. Demander la monnaie EXACTE c’est trop dire. Même dans bien de pays développés, on N’EXIGE PAS la monnaie EXACTE. S’il n’en a pas pour accommoder sa clientèle, eh bien, cet important operateur devrait s’adresser à la banque centrale. Cela fait partie de leur boulot. Voici pourquoi une banque centrale est créée.

  3. Encourager les Ivoiriens à vivre avec leur temps : badge et/ou boîtier de télépéage, puis “abana”.

    Vivre avec son temps, c’est aussi privilégier les moyens de paiement électroniques, qui réduisent la criminalité parce que si les gens ne se promènent plus avec l’argent, les agresser c’est faire chou blanc. Comme le relevait Koaci il y a 2-3 ans, les péripatéticiennes à Treichville ne se faisaient plus payer que par Orange Money, alors…

  4. @petitbaleze
    je valide aussi !
    votre proposition est vraiment excellente !
    et comme le dit @coigny
    il faut encourager les gens à vivre avec leur temps !
    cela ferait quoi si les étaient les premiers en Afrique
    de l’ouest, à utiliser à 80 voir 90% les moyens de paiement
    électroniques pour tout leurs achats ?
    même à la boutique du Mauritanie !
    je suis persuadé que cela permettrait une franche réduction
    des vols et agressions, voir de la criminalité même !

  5. Et jusqu’ici, le problème d’un péage en pleine agglomération est posé !!

    Le pont était censé fluidifier la circulation et non provoquer de nouveaux désagréments !!

    Hummmm….

    Pop !!

  6. Il ne manquait plus que l’abruti pour venir poop son aigreur et pisser sa haine. Pendant que les uns cherchent les voies et moyens pour avancer, cet enfant batard comme tout bété ne peut qu’aboyer son désarroi… Qu’il souffre ce clown depuis 2011.

    SAUVAGE AIGRI ET HAINEUX COMME TOUT BÉTÉ…

    Et tu vas continuer de souffrir…Allez…On avance…

  7. Installer une péage urbain est régresser et non avancer.

    Un trafic pluriel et fluide boostent la compétitivité et les affaires.

    Les invectives ne se justifient donc pas ici et seul l’argument prospère.

    Si vous soutenez le principe du péage en zone urbaine, moi, je ne le valide pas !!

    Ne soyez donc pas surpris si dans quelques années ce péage saute !! Et je vous garantis que ce jour là, les ivoiriens manifesteront leur joie de vraiment pouvoir AVANCER !!

    Imbécile !!

    Pop !!

  8. j’en connais moi des gens qui, si la traversée de ce pont avait été gratuite, se plaindraient de ce que l’instauration du paysage favoriserait la maintenance et la durabilité du pont.
    il y a quelques temps, un ami ivoirien venait nous présenter des images d’un pont au Ghana. il nous invitait à croire que ce pont était d’abord plus beau que le nôtre, mais aussi qu’il serait gratuit. nous n’avons même pas eu besoin d’internet pour vérifier ses dires. un monsieur qui allait tout le temps au Ghana à expliquer qu’il connaissait bien le pont que le pont n’avait absolument rien à lui envier et qu’il n’y est jamais passé gratuitement.
    il s’agissait bien d’un pont à paysage.
    une partie des ivoiriens n’aiment pas leur pays et ils ne s’en rendent pas compte. vilipender tout, même les réalisations qui pourront profiter à la postérité ! une route, un barrage, une école ect, c’est pas pour nous, c’est pour nos enfants. réfléchissez y s’il vous plaît !

  9. J’ai emprunté ce pont ce jour, j’ai présenté 1000FCFA et la caissière m’a fait la monnaie tranquille. J’attends, le communiqué de la société de gestion du pont qui exige la monnaie exacte.

  10. @poop, l’enfant bété batard,

    Régression…Abruti… Le péage est chose commune dans bien de pays dits développés. C’est un passage obligé vu l’étendue des besoins des agglomérations urbaines sans cesse croissantes, et un pan essentiel des PPP, si tu sais ce que c’est.

    SAUVAGE DE BETE que tu sois…Dans tous les cas, chez vous les animaux sauvages, rien n’est une avancée…Même si la case de ton enculée de mère prostituée des arrière-boutiques et des funérailles est construite par ce pouvoir tu trouveras à redire…Donc, continue d’enlever tes culottes pour poop…C’est ton identifiant d’ailleurs. Espèce de bété pooper…

    Cafard…L’abruti de gbagba a construit combien de ponts gratuits ?

    On avance…

Les commentaires sont fermés.